SMARA

(en sanskrit, signifie amour et mémoire)

Performance | Chorégraphie et interprétation : Anne-Laure Rouxel
Durée : 15 minutes
Musiques : L. Subramaniam et Björk | Lumières : Franck Thévenon | Costumes : Céline Haudebourg 

 

Cette sculpture indienne du XI ème siècle, Buste féminin adossé à un rinceau, est une œuvre majeure des collections du Musée national des arts asiatiques – Guimet à Paris.

En juin 2016, pour une étude scientifique « L’émotion à l’œuvre », coordonnée par l’Université Paris 8 et le Musée Guimet, j’ai eu le plaisir d’être invitée à créer une performance autour de cette sculpture.

Alors je me suis intéressée à l’histoire de cette œuvre, la Divinité à l’arbre. Puis, j’ai recherché les rythmes et les silences, les lignes et les volumes des mouvements symbolisant la féminité et la fécondité…

De là est née cette performance chorégraphique Smara
Elle est proposée, hors du Musée, accompagnée de l’image de cette sculpture.

t

Tu me parles. Les mots me manquent pour te répondre. Alors, je vais danser.

 

Lire la suite

Distribution

Calendrier

PDF : Dossier